Témoignages Nos clients Blog Se connecter Prenez un rendez-vous

Devez-vous accepter un (très) long séjour ? 🤔

 

 

Que faire lorsqu'un client demande à rester trois mois dans votre hôtel, gîte ou maison d'hôtes ? Bien entendu, les conditions ne peuvent être les mêmes que pour un séjour de courte durée. Mais à quelles conditions accepter un long séjour ?


Les risques

Accepter une réservation pour un long séjour comporte bien évidemment des risques à bien prendre en compte avant toute négociation :

  • Le départ anticipé : plus le séjour sera long, moins le prix à la nuitée sera élevé. Or il y a un risque que le client ne reste pas toute la durée du séjour qui était prévue. Il aura alors payé la nuitée moins chère que ce qu'il aurait dû. Il y aura donc un manque à gagner pour l'hôtel.
  • L'impayé : afin d'anticiper ce risque, pensez à adapter les conditions générales de vente.
  • La cohabitation : il est difficile de prévoir le comportement d'un individu lors d'une réservation. Or un client désagréable ou indélicat qui resterait deux ou trois mois, peut s'avérer difficile à vivre au quotidien, surtout si vous êtes tenu de fournir des repas au quotidien (en ce qui concerne les maisons d'hôtes)
  • Le risque sanitaire : une personne qui fait des allers et retours réguliers entre votre établissement et un autre lieu présente le risque d'apporter le covid dans votre établissement.
  • Le taux d'occupation en haute saison : si d'habitude votre taux d'occupation en haute saison est de 100%, il n'est pas forcément avantageux d'accepter un long séjour à tarif réduit à la nuitée. En effet sur cette même période, plusieurs séjours de courte durée auraient permis de vendre la nuitée à un meilleur tarif.
  • La dégradation : les logements de longs séjours sont souvent sujets à la dégradation matérielle. Et malheureusement vous ne vous en rendrez compte qu'à la fin du séjour. L'astuce pour limiter les dégâts ? Imposer un forfait ménage hebdomadaire pour un "état des lieux" régulier 👀 Une caution à l'entrée permettra de couvrir les éventuels frais de rénovation.


Les avantages

Cependant, le séjour de longue durée présente certains avantages non négligeables :

  • La visibilité accrue du taux d'occupation : particulièrement en période de pandémie, il est sécurisant d'avoir une bonne visibilité du taux d'occupation
  • La prévisibilité du chiffre d'affaires : une réservation longue durée offre une meilleure vision des rentrées d'argent et permet de les sécuriser grâce à un contrat.
  • La fidélisation du client : vous avez la possibilité de rendre récurrente la réservation longue durée si le client vient régulièrement, pour les affaires, par exemple.
  • La réduction des coûts d'entretien, de la gestion des arrivées et sorties, du nettoyage, etc. : les séjours de longue durée diminuent le turn-over et donc demandent moins de préoccupation mentale et matérielle.

 

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à évaluer les risques et les avantages du séjour longue durée pour déterminer les bénéfices que pourrait en tirer votre hôtel, maison d'hôtes ou gîte.


Mettre en place le contrat

Votre décision est prise, vous acceptez la réservation pour le séjour de trois mois de M. X, commercial distributeur de caleçons polaires🩳. Mais quid des conditions de cette réservation ?

Afin de limiter les risques évoqués précédemment, il est indispensable de mettre en place un contrat. Ce dernier devra être établi en fonction des critères suivants, les 3 P :

  • Le prix : proposer un prix juste pour les deux parties. Voici quelques éléments à prendre en compte :
    • les charges, qui peuvent être plus élevées que d'habitude
    • la caution, pour couvrir les éventuels dégâts
    • la taxe de séjour (et ses éventuelles exonérations, si le client en déplacement est fonctionnaire par exemple)
    • le forfait ménage
    • la période de location, le tarif ne sera pas le même en été ou en hiver
  • La périodicité des paiements : pour limiter les risques d'impayés, il est prudent de mettre en place un paiement régulier pendant la durée du séjour, en plus du versement des arrhes.
  • Le "…POUF ! Il a disparu !" : il peut arriver que le client disparaisse du jour au lendemain sans avoir réglé son dû. Il faut donc anticiper ce risque en demandant des garanties au client, comme une garantie bancaire ou une ardoise.

 

La réservation d'un long séjour n'est donc pas à prendre à la légère. À vous de juger si oui ou non vous acceptez les séjours de longue durée dans votre hôtel, maison d'hôtes ou gîte. Et bien sûr, pour optimiser vos revenus, faites en sorte que ces réservations soient faites directement sur votre site internet (dans la formation avec l'Accélérateur Ododo, on vous explique comment obtenir un maximum de réservations en direct ! Prenez rendez-vous en cliquant ici pour voir si vous êtes éligible à intégrer l'Accélérateur)

 

 

Vous êtes propriétaire d'un hôtel, d'une maison d'hôtes, de gîtes, d'un meublé de tourisme, d'une péniche, d'un tipi, d'une yourte... ? Intégrer l'Accélérateur Ododo, c'est mettre en place les choses suivantes pour votre hébergement touristique :

✔️ améliorer sa visibilité en ligne, 

✔️ mettre en place les éléments d'un site internet qui transforme ses visiteurs en clients,

✔️ faire vous-même un site flambant neuf ✨(si si vous en êtes capable !),

✔️ définir une réelle stratégie de commercialisation,

✔️ et ainsi obtenir un maximum de réservations directes !

 

Pour prendre un rendez-vous, c'est par ici ➡️ agenda en ligne.

 

Vous voulez d'autres astuces ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube ! Nous postons une nouvelle vidéo chaque semaine et nous vous tenons informés de l'actualité de l'hôtellerie : je m'abonne à la chaîne d'Ododo

 

Abonnez-vous à notre newsletter !

On partage avec vous nos trouvailles et les dernières infos pouvant vous être utiles. Le monde bouge vite, on vous aide à rester à la page !

S'abonner
Close

50%

Inscription à la Newsletter Ododo

Pour des conseils et astuces que vous pouvez appliquer pour améliorer votre commercialisation, c'est par ici que ça se passe !